SE FAIRE RAPPELER
Laisser nous vos coordonnées

CONTACT
IMMEDIAT
7j/7 de 8h00 à 22h00

09 70 13 00 00

Appel
immédiat


Le cycle de vie du pare-brise

Après le réemploi, le vitrage automobile s’offre une nouvelle vie grâce au recyclage.
Pare-brise, vitres latérales, lunette arrière de véhicule… peuvent être recyclés. Comment cela fonctionne ? De la céramique à la moquette, découvrez leur seconde vie.

L’étonnante deuxième vie du vitrage automobile

Le ré-emploi a trouvé sa place dans le secteur de l’automobile avec, par exemple, le système de casses. Le recyclage se développe également et trouve des issues inattendues.

De la voiture à la céramique… ou à la moquette !

Si l’on vous dit que la céramique, la moquette et la laine de verre ont un point commun… Arriverez-vous à trouver lequel ? Il s’agit du vitrage automobile. Tous les vitrages en bon état vont être réemployés. Pour les vitrages cassés, ils vont être traités différemment en fonction de leur constitution.

Le pare-brise : son verre feuilleté comprend du PVB et du verre. Il va connaître deux opérations de recyclage. Dans un premier temps, le plastique (PVB) est séparé du verre. Le verre est ensuite broyé. Il servira à la fabrication de laine de verre, de microbilles ou encore de céramique. Le PVB va également être recyclé. Il va intégrer un substitut de latex qui est notamment utilisé pour fixer les fibres des moquettes.

La lunette arrière du véhicule (couramment appelée pare-brise arrière) : les éléments du système de dégivrage vont être séparés du verre. Le verre de la lunette arrière de la voiture va alors pouvoir être utilisé dans la fabrication de la laine de verre.

Les vitres latérales : elles sont recyclées à nouveau en verre